Téléthon à Eaubonne le 9 décembre 2017

Cette année nous installons nos stations dans un chalet en bois juste à proximité  de l’hôtel de Mézières.

En ce matin plutôt frisquet, la température est voisine de 0° avec du verglas dû aux restes de pluie et de neige  tombées la veille  pendant notre retour nocturne après la réunion mensuelle de l’ARAM95.

 

Toute l’équipe est présente vers 10 h 30 pour commencer l’installation :
Christian F4GJC, Pierre F4GLJ, Jean-François F4HCT, Jean Marie F5OGM, Serge F5TGB et F6DEO.

Quel est le meilleur endroit pour placer l’antenne ? La première idée avait été de tendre le dipôle entre un balcon au premier étage de l’hôtel de Mézières et un crochet fixé à l’orangerie. C’était compter sans les diverses lignes de fil tendus pour aménager l’illumination de l’édifice. Il a donc fallu choisir un autre emplacement. Nous avons mis un mat dans le milieu du parc et le dipôle 2X20 m. à été tendu entre un arbre et la grille d’entrée du parc. Le mat central n’est pas très haut. Nous ne pouvons pas haubaner suffisamment.

Dans le chalet nous installons 2 stations radio, une fonctionnant en C4FM et autres modes numériques avec un FTM-400DE, l’autre en décamétrique avec le bon vieux  FT-747 GX et une boite d’accord l’alimentation de l’aérien se fait au moyen d’une ligne bifilaire. Deux moniteurs complètent l’installation, l’un présentera la carte de France avec les départements. Ils seront colorisés  au gré des contacts réalisés. Des couleurs différentes permettront de savoir si les liaisons ont été établies en numérique ou en analogique. L’autre moniteur affichera le carnet de trafic. Des panneaux présentent les services amateurs. De la documentation est à disposition pour les visiteurs intéressés par notre hobby.

A midi tout est en place. C’est l’heure du gastro. Nous nous relayons pour assurer une présence sur le stand.

Peu de contact ont été établis malgré les nombreux appels lancés au cours de l’après midi sur les bandes 40 m., 20 m. et 80 m.. La propagation est totalement absente. Nous sommes submergés pas les stations italiennes en concours. Coté numérique, quelques démonstrations ont démontré que l’on pouvait sans difficulté établir un contact avec une station dans une région définie, ce qui n’est pas le cas en décamétrique avec la mauvaise propagation.

Nous avons rencontré quelques personnes intéressées par notre activité. Bernard (SWL), accompagné de son épouse nous a rendu visite dans le courant de l’après-midi.

Nous avons cessé nos activités vers 20 h 00 comme les divers stands en extérieur, le public se faisant très rare.

Merci à tous les opérateurs pour votre participation active.

 

 

Ce contenu a été publié dans Evénements, Infos départementales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.