Vous avez dit Hamnet ?

HamnetHamnet se veut être l’équivalent d’internet, soit un réseau numérique classique, mais utilisant ses propres supports et en l’occurrence la radio sur les bandes amateurs.
Hamnet est d’ailleurs à usage exclusif des radioamateurs.


Ce réseau s’appuie sur un maillage constitué de nœuds dont la densité assure la vitesse et la garantie des transmissions. Le cheminement d’une liaison entre un point A et un point B est variable en fonction de la disponibilité et de la charge des nœuds du réseau. Il est basé sur les normes TCPIP et ieee.802.11. Le débit max peut atteindre 65Mbps avec 10MHz de bande passante.

Historique :
Ce réseau dont le déploiement démarre en France en 2013 est déjà très exploité en Allemagne et en Autriche depuis 2008. Un certain nombre de sites sont déjà actifs localement comme l’Ile de France, l’Oise, Nancy, Vence, Dreux, La Reunion .. etc. Ils s’appuient sur des compétences locales radio-amateurs ou des radio clubs. En Ile de France par exemple, il existe déjà 8 liens rapides (5 à 65Mbps) entre sites sur 5.6/5.7GHz s’appuyant sur 5 radio clubs et 5 OM.

Technique :

– Pour faire simple, 3 types d’équipement semi-professionnel peuvent être considérés sachant qu’il en faut deux pour faire une liaison CQFD !: soit une parabole 40cm 25dbi, soit 1 nano station avec antenne MIMO 13db, soit un Bullet avec antenne Omni 10db pour un coût unitaire d’une centaine d’euros par équipement.. Toute l’électronique est logée dans l’aérien et la liaison avec la station se fait via un câble RJ45 de préférence blindé. Un routeur n’est nécessaire que si plusieurs serveurs ou utilisateurs exploitent le même point d’accès.

– 2 bandes de fréquences sont utilisées 2,3GHZ et 5,7GHZ. Le 5,7 GHZ est à privilégier pour des raisons de bruit comparé au 2,3GHZ, pour la bande passante plus large et malheureusement peut être (?) pour la pérennité du 2,3GHZ octroyé aux radio-amateurs. Il n’y a pas d’encryptage sur les transmissions mais le fait d’utiliser le 5,7GHZ rend aussi plus compliqué la pénétration du réseau.

– Sans nier les difficultés d’installation et de pointage, il est envisageable d’avoir, suivant le dégagement et les moyens utilisés, des liaisons moyennes de 20 Km. A partir d’un point haut, elles pourront atteindre, dans un environnement favorable, plusieurs dizaines de km. Le mieux est toujours d’installer les équipements le plus haut possible…..

– Deux adressages IP sont réservés pour la France actuellement :44.151.xx.xx ( héritage du packet )et 44.168.xx.xx. Des passerelles sont possibles entre ces adresses.
Trois adresses sont d’ores et déjà réservées pour le Val d’Oise, 44.168.95.1 et 44.168.95.11 et enfin 44.168.95.111.

Ergonomie

Hamnet s’utilise exactement comme on utilise quotidiennement Internet , c’est à dire que les serveurs , les contenus et les logiciels seront semblables car les deux réseaux exploitent le même protocole ( messagerie, site web, base de données, webcam, voix, sms, téléphone, banque d’images, APRS etc ) L’utilisateur final ne sera donc pas dépaysé.

Les premiers essais

Les premiers tests ont lieu en ce moment dans notre département à l’initiative de quelques radioamateurs pionniers en la matière. Des essais sont également prévus avec le département 78 avant d’entamer un raccordement plus sérieux de notre maillage embryonnaire au réseau HAMNET international via un point d’accès .

Rappelons enfin qu’ aucune passerelle ne peut exister entre Hamnet et Internet sous peine d’enfreindre notre législation.

Ce contenu a été publié dans Technique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.