Microwave & RF les 20 et 21 mars 2019.

Depuis plus de 10 ans, nous animons le stand “Point de rencontre des radioamateurs sous l’égide du REF“, d’abord à RF & Hyper à Vllepinte en 2008 et maintenant au salon Microwave & RF au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris les 20 et 21 mars 2019.

Cette année nous présentons les modes numériques et plus particulièrement le FT8 de Steeve Franke & Joe Taylor qui permet de recevoir les signaux en dessous du bruit. Actuellement avec la mauvaise propagation que nous subissons, ce mode de transmissions permet d’établir des communications intercontinentales avec de faibles puissances. 10 – 20 watts suffisent. Dans notre cage de Faraday, parc des expositions aucun signal n’est recevable sur notre bout de fil tendu au dessus du stand. Heureusement nous avons recours à la réception d’un web-SDR. La démonstration à été concluante grâce aux explications de notre ami Philippe F6CZV. Pendant ce temps Joseph F6ICS présente son diaporama ou l’on découvre les divers modes de transmission numérique avec la présentation en image de la chute d’eau et du fichier sonore. C’est un outil bien utile pour identifier tous ces bruits bizarres.
Marc avec ses modules arduino réalisés avec une imprimante 3D (robot déplaçant ses barriques, Un détecteur de présence avec calcul de distance, système de commande en site et azimut) attire l’œil des passants ce qui donne l’occasion de parler d’émission d’amateur.
Irénée F6GAL nous présente son équipement numérique qui lui permet d’établir des contacts en D-STAR depuis le stand .

En plus des informations que nous fournissons aux visiteurs, des documents sont mis à leur disposition : La revue Radio-REF, des flayeurs présentant les services amateurs, la liste des radio club formateurs en Ile de France, des adresses utiles pour se renseigner auprès de l’ANFR ou du REF afin d’obtenir des informations permettant d’entrer en contact avec des radioamateurs ou des radio clubs de leur région.

Notre stand rencontre toujours beaucoup de succès, rares sont les moments calme au cours de ces deux journées. Les cartes QSL accrochées au panneau atteste de la présence des radioamateurs venus de France ou d’Europe. Les professionnels aussi passent sur notre stand. Ils sont à la recherche d’une solution innovante. Les radioamateurs ont peut être une idée sur le sujet ?
Les étudiants sont nombreux à faire une halte chez nous. D’abord attirés par les robots. Ils sont utilisateurs d’Arduino pour diverses applications. C’est l’occasion de leur présenter les diverses activités radioamateurs. Pour certains c’est une découverte. Ils n’avaient jamais entendu parler de nous. D’autres horizons s’ouvrent à leurs connaissances.
.Les visiteurs sont avide de questions. Ils s’intéressent à l’émission d’amateur en découvrant les nouvelles technologies. C’est l’occasion de présenter les possibilités aux radioamateurs d’essayer de nouveaux modes de trafic avec le satellite géostationnaire QO-100 qui couvre le tiers du monde. Il est opérationnel depuis février 2019 avec deux transpondeurs.
Les questions qui reviennent le plus souvent : comment faire pour devenir radioamateur,
Comment rencontrer des radioamateurs près de chez soit ?

Un stand radioamateur au milieu des professionnels c’est une formidable occasion de promouvoir notre hobby cela permet de démontrer que les radioamateurs ont toujours un potentiel important en recherche et développement, sans compter le temps passé, en réalisation et expérimentations. Démonstration est ainsi faite que nos bandes de fréquences et notre statut international de service de radiocommunication, tel que reconnu par l’IUT, ne sont pas inutiles.

Un grand merci à tous ceux qui ont apporté leur concours en nous prêtant du matériel, des documents ou en participant à l’animation du stand : les OM de l’Ile de France : F5MOX/75, F1HUM/78, F6CZV/92, F6ICS/92, Marc Demonchy/92, F6GPX/93, F6GAL/94 et l’équipe du Val d’Oise :F1AAG, F4CMS, F5OGM, F5TGB, F6DEO.

J’espère n’avoir oublié personne sinon qu’ils m’en excusent.

Nous remercions également Madame Sylvie COHEN, commissaire générale du BIRP, pour l’obtention du stand gratuit par l’intermédiaire de Jacques F5URS.

Ce contenu a été publié dans Evénements, Infos nationales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.