Médaille d’honneur du REF

J’ai rencontré Gilbert dans un bistrot entrain de feuilleter un RadioREF.

Il n’était pas là par hasard. Il avait repéré ma voiture de service équipée d’une antenne décamétrique Husler New-Tronics que j’avais un peu modifiée pour trafiquer du 40 m. au 10 m. sans avoir à descendre voiture. Le reste de la station : un TS-50s et un manipulateur à la place du cendrier.

Une longue discutions s’engage. Gilbert connaissait le monde des radioamateurs depuis des décennies, d’abord dans la Marne ou il se rendait aux réunions de sections de la région VI puis Le service militaire en Algérie dans les transmissions. Le retour à la vie civile dans le dépannage des téléviseurs, une vie bien remplie qui laisse peu de temps pour s’occuper de l’émission d’amateur mais l’heure de la retraite arrive et le virus de la radio revient (beaucoup plus tenace que la covid).

Gilbert s’investit dans les associations départementales : Le REF-95 devenu l’ARAM95, l’ADRASEC-95 et le radio club F5KES. Il participe à des QSO journaliers avec de vieux copains. La plus grande partie de son temps se passe dans son atelier. Ou il réalise des appareils de mesures, des récepteurs, des antennes VHF etc. souvent avec des idées innovantes, des tours de mains simples à condition d’y avoir pensé. Beaucoup des tes réalisations ont été présentées lors de nos manifestations à l’aérodrome de Bernes ou aux journées des associations. Une planche de contreplaqué, quelques punaises pour assembler des composants et voilà un montage initiatique pour les jeunes ou un lampemètre avec un  système astucieux de cavalier pour faire de nombreuses mesures sur l’état des tubes.

Pendant plusieurs années il s‘est rendu en Meurthe et Moselle à Tantonville  pour exposer ses réalisations aux journées de l’électronique et radioamateur.

Voilà comment les années passent et que tu te trouves honoré par le REF pour tes 64 ans de fidélité à l’association nationale.

Si la pandémie ne nous avait pas contraint à supprimer physiquement nos réunions mensuelles. C’est à Eaubonne que nous t’aurions remis ce trophée. Ca s’est passé tout simplement à ton QRA de Taverny.

Les réalisations se font plus rare à cause de la vue qui baisse heureusement il reste le micro pour se rappeler des souvenirs avec les copains.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.